Revue de Presse : La Dépêche

STS_La_depeche2

Vendredi et samedi derniers, se tenait, au Parc des expositions de Bordeaux, les Abilympics, 600 candidats venus de 35 pays participaient à ces olympiades. La compétition avait pour but de changer le regard sur le handicap.

Issus de 35 pays, ils étaient 600 hommes et femmes de tout âge à participer au championnat du monde des métiers des personnes handicapées. Les Abilympics, contraction de abilities et olympics (capacités et olympiques en anglais), ont lieu tous les quatre ans. à chaque fois dans un pays différent.

En parallèle de cet événement se tenait le Salon national de l’excellence entreprise adaptée et ESAT (sous le patronage du président de la République).

Situé au cœur de la compétition internationale, ce salon mettait en avant les talents pour permettre aux 60 000 visiteurs (entreprises et grand public) d’identifier la réalité et mesurer la dynamique d’un secteur économique composé de 1 400 ESAT et 730 EA, qui emploient 150 000 personnes handicapées à l’échelle nationale. Pour valoriser l’excellence des entreprises, quatre trophées ont été remis : le développement des compétences des équipes, le développement durable et la gestion responsable, le partenariat local pour un développement économique territorial accru et les activités innovantes à forte technicité.

C’est dans cette dernière catégorie que STS a remporté le trophée. STS s’est démarquée par rapport à la technicité de ses métiers qui n’est pas courante dans le monde de l’entreprise adaptée et surtout dans sa façon d’aborder les marchés et la façon de faire confiance à son personnel. En effet, si STS connaît une très forte croissance depuis deux ans, c’est qu’elle a su s’appuyer sur des hommes, des femmes, et leur faire confiance. STS a su également se structurer avec de la croissance externe (rachat d’Altariva Figeac) et ainsi donner une autre dimension à l’entreprise. Avec plus de 150 collaborateurs, STS devient un acteur important du territoire, bien sûr, mais la reconnaissance de ses pairs prouve que la petite PME aveyronnaise est en train de faire sa place au niveau national. Ce titre à Bordeaux en est une belle illustration.

La Dépêche du Midi