Revue de presse : La Dépêche

Technic’services industrie, l’entreprise qui s’adapte avec succès Entreprise Stéphan Mazars et Claude Joulie veillent au bien-être au travail de leurs employés, dont 91 % ont le statut de travailleur handicapé./Photo DDM TSI s’est installée depuis le 1er juillet dans les locaux des anciens établissements Calmettes. Cette entreprise adaptée emploie 46 personnes qui assurent de la sous-traitance pour l’industrie. économie Vieille de 80 ans, la belle histoire des établissements Calmettes, spécialisés dans la fabrication de plats cuisinés, de charcuterie et de cerneaux de noix, a pris fin au tournant du nouveau siècle. Depuis une dizaine d’années, les vastes locaux étaient inoccupés. Jusqu’à cet été, où les centres d’usinage ou autres colonnes et bras de perçage sont venus remplacer les machines à faire la saucisse ou le boudin. L’entreprise TSI (Technic’services industrie) s’y est installée le 1er juillet 2016, en provenance de la zone de l’Aiguille à Figeac. TSI est née de la reprise de la société Altariva Figeac par STS Decazeville, avec qui elle est intégrée aujourd’hui dans STS groupe. «Nous avons racheté Altariva et nous avons continué l’exploitation dans ses locaux historiques lotois pendant un an, avant de déménager à Capdenac-Gare», explique Stéphan Mazars, le gérant du groupe. Les locaux du boulevard Paul-Ramadier ont retrouvé une seconde jeunesse. «On leur a redonné vie», souligne Claude Joulie, le directeur du site. Pour l’instant, la moitié des 3 400 m² a été aménagée. Avec le souci de rationaliser l’outil de production et de favoriser les conditions de travail des employés. «Notre volonté a été de faire rentrer la lumière naturelle en créant des ouvertures», explique le responsable. Une attention appréciable de...

Revue de Presse : La Dépêche

Vendredi et samedi derniers, se tenait, au Parc des expositions de Bordeaux, les Abilympics, 600 candidats venus de 35 pays participaient à ces olympiades. La compétition avait pour but de changer le regard sur le handicap. Issus de 35 pays, ils étaient 600 hommes et femmes de tout âge à participer au championnat du monde des métiers des personnes handicapées. Les Abilympics, contraction de abilities et olympics (capacités et olympiques en anglais), ont lieu tous les quatre ans. à chaque fois dans un pays différent. En parallèle de cet événement se tenait le Salon national de l’excellence entreprise adaptée et ESAT (sous le patronage du président de la République). Situé au cœur de la compétition internationale, ce salon mettait en avant les talents pour permettre aux 60 000 visiteurs (entreprises et grand public) d’identifier la réalité et mesurer la dynamique d’un secteur économique composé de 1 400 ESAT et 730 EA, qui emploient 150 000 personnes handicapées à l’échelle nationale. Pour valoriser l’excellence des entreprises, quatre trophées ont été remis : le développement des compétences des équipes, le développement durable et la gestion responsable, le partenariat local pour un développement économique territorial accru et les activités innovantes à forte technicité. C’est dans cette dernière catégorie que STS a remporté le trophée. STS s’est démarquée par rapport à la technicité de ses métiers qui n’est pas courante dans le monde de l’entreprise adaptée et surtout dans sa façon d’aborder les marchés et la façon de faire confiance à son personnel. En effet, si STS connaît une très forte croissance depuis deux ans, c’est qu’elle a su s’appuyer sur des hommes,...

Revue de Presse : La Dépêche

STS a présenté au préfet ses ambitieux projets Publié le 23/07/2015 à 03:53, Mis à jour le 23/07/2015 à 07:55 Economie Stéphan Mazars et Olivier Gamel ont présenté au préfet les différentes pièces produites. Dans le cadre de ses visites d’entreprises, le préfet de l’Aveyron Jean-Luc Combe s’est rendu hier à la société decazevilloise STS (Société Technic’ Services) forte de 103 salariés pour un chiffre d’affaires de 6,5m€ (28 salariés embauchés en 2014 pour un CA de 5,2m€ et +37 % de croissance). Accompagné de François Berthias (chargé de mission développement économique à la sous-préfecture de Villefranche), il a trouvé une entreprise adaptée et certifiée, en pleine croissance et aux projets ambitieux que lui ont présentés le patron Stéphan Mazars et Olivier Gamel (directeur commercial et des opérations). Avec une actualité occupée par l’acquisition le 1er juillet de la société figeacoise Altariva (48 salariés), rebaptisée TSI (Technic’ Services Industrie). TSI, dont le nouveau directeur est Claude Joulie, va déménager ses activités de la zone de l’Aiguille à Figeac vers les anciens locaux Combettes à Capdenac-Gare (le permis de construire pour aménager 3 400 m2 est en cours d’instruction, l’acquisition devrait suivre dans les prochaines semaines). Une holding (STS Groupe) vient d’être créée pour chapeauter les deux entités, ainsi que le projet de création d’une école interne de formation pour répondre aux besoins de montée en compétences, et pour assurer la formation hors production de salariés handicapés (80 % de la masse salariale, un critère nécessaire pour être entreprise adaptée) ou non. Nouveaux clients et export La recherche de nouveaux clients y compris à l’export (STS exporte déjà aux USA),...

Revue de presse : UNEA

Acquisition : STS continue son envol L’Entreprise Adaptée Société Technic’ Services a, à l’occasion du Salon du Bourget à Paris, acquis l’Entreprise Adaptée Altariva Figeac, le 16 juin dernier. La signature a eu lieu sur l’espace de l’Aerospace Valley en présence du Président de la Région Midi-Pyrénées, Martin Malvy, et de Stéphanie Benaroc, responsable de communication de l’UNEA.   Patrick Delacroix, gérant d’Altariva (association YMCA), exprimé sa satisfaction rappelant que cette acquisition a permis de sauver 100% des emplois de l’Entreprise Adaptée. « Le choix de STS a été une évidence, nous partageons la même éthique par rapport aux personnes en situation de handicap », a-t-il ajouté.   Pour STS, dont le chiffre d’affaires a augmenté de 37 % en 2014 pour atteindre 5,2 millions d’euros, ce rachat lui donne l’opportunité d’intégrer des compétences qu’elle n’avait pas en interne, en usinage. « Nous pourrons proposer dès lors une gamme plus large de produits, sur une technicité petite à très haute », s’est félicité Stephan Mazars, directeur général de STS.   «Cette reprise est évidemment une excellente nouvelle et permet de conserver tous les emplois et les savoir-faire d’Altariva Figeac. Nous apporterons une aide pour le cofinancement des honoraires d’un expert pour la réalisation du projet, l’instruction d’un dossier d’aide à l’investissement matériel et une aide à la formation des salariés», a indiqué Martin Malvy.   Se félicitant de cette acquisition et de la pérennisation des emplois, l’UNEA a rappelé que « STS était la preuve qu’une Entreprise Adaptée pouvait être à la fois performante au niveau économique sur une filière métier technique et remplir sa mission sociale en employant...

Revue de presse : TOULÉCO-GREEN.fr

L’entreprise à suivre Publié le jeudi 25 juin 2015 à 19h33min par Virginie Mailles Viard L’industrie et le handicap : La Société Technic Services en pole position >  Le rachat d’Altariva par la Société Technic Services, place les salariés handicapés sous les feux de la rampe. STS, Entreprise Adaptée en pleine croissance, enracine dans l’Aveyron un savoir-faire dans l’aéronautique et le spatial.   Il n’en revient toujours pas Stephan Mazars, gérant de STS, Société Technic Services. La signature du rachat de l’entreprise figaceoise Altariva par STS, installée à Decazeville, s’est faite au Bourget, sur le stand d’Aerospace Valley, devant une centaine de personnes. Un engouement public et médiatique qui tient au socle économique de ces deux entreprises adaptées, qui emploient au moins 80 % de travailleurs handicapés. Derrière ce rachat, se jouent le maintien sur le marché de l’emploi des salariés d’Altariva [1], et l’accroissement des capacités de production de STS. Si la première battait de l’aile, avec 800.000 euros de chiffre d’affaires, STS suit une courbe exponentielle – une croissance de 37 % en 2014, 5,2 millions d’euros de chiffre d’affaires – qui ferait pâlir les entreprises ordinaires. « Avant, se souvient Stephan Mazars, gérant de STS, on vendait notre savoir-faire, on ne parlait pas du handicap. Maintenant, les partenaires n’ont plus de craintes, on peut communiquer dessus. Et démontrer la grande qualité de notre travail. Grâce au statut d’Entreprise Adaptée, nos clients peuvent bénéficier d’une exonération partielle ou totale de leur obligation en terme d’emploi de travailleurs handicapés. » L’aventure de STS à travers le handicap Au sein de STS, les salariés assemblent, découpent, peignent, des pièces techniques pour le monde aéronautique, le...

Revue de presse : La Dépêche

STS acquiert la société figeacoise Altariva Publié le 20/06/2015 à 03:53, Mis à jour le 20/06/2015 à 08:14 Aéronautique C’est à l’occasion du Salon aéronautique du Bourget qu’a été officialisée, mardi, la reprise de la société figeacoise Altariva (association YMCA) par la société decazevilloise STS (Société Technic’ Services) dirigée par Stephan Mazars. Deux entreprises adaptées, employant des salariés en situation de handicap, toutes deux sous-traitantes aéronautiques pour Ratier Figeac. Altariva (50 salariés pour 750 000 € de chiffre d’affaires) était en difficulté. Elle est spécialisée dans l’ébavurage, l’usinage, le rivetage et l’assemblage de bouchons de parfums. Fruit d’un an de négociations, cette reprise sera effective au 1er juillet prochain. Elle concerne les machines et le personnel (les bâtiments de la zone figeacoise de l’Aiguille devraient être vendus à Figeac Aéro dans le cadre de son extension). Elle entre dans le cadre du développement de STS (99 salariés, 5,2 M € du chiffre d’affaires en 2014 ; 6,50 M € prévisionnels pour 2015). Créée en 1988 pour reclasser les travailleurs handicapés suite à la fermeture de la sidérurgie, STS est ainsi passé en 27 ans de 3 à 150 salariés et continue d’embaucher. STS développe des activités de fabrications composite, peinture et assemblages, maintenance d’ensembles, prototypes et outillages, sous-traitance aéronautique et industrielle, tri et conditionnement. La société développe de plus en plus son bureau d’études et son activité de découpe complexe. Altariva déménagera à Capdenac-Gare Le projet s’accompagne du rachat des 3 400 m2 de l’entreprise Calmettes à Capdenac-Gare, dont la cession doit être finalisée cet été. Le permis de construire est déjà validé pour des travaux d’aménagement au dernier...